Chapter published in:
Reference: From conventions to pragmatics
Edited by Laure Gardelle, Laurence Vincent-Durroux and Hélène Vinckel-Roisin
[Studies in Language Companion Series 228] 2023
► pp. 171184
References
Baumer, Emmanuel, Dias, Dominique & Schnedecker, Catherine
2020Les chaînes de référence dans un corpus contrastif (allemand – anglais – français) de romans réalistes du XIXe siècle: Analyse quantitative et qualitative. In Phraséologie et stylistique de la langue littéraire, Ludwig Fesenmeier & Iva Novakova (eds), 211–229. Berlin: Peter Lang.Google Scholar
Charolles, Michel
2002La référence et les expressions référentielles en français. Paris: Ophrys.Google Scholar
Condamines, Anne
2005Anaphore nominale infidèle et hyperonymie: Le rôle du genre textuel. Revue de Sémantique et Pragmatique 18: 23–42.Google Scholar
Cornish, Francis
1986Anaphoric Relations in English and French. A Discourse Perspective. New York NY: Routledge.Google Scholar
Fèvre-Pernet, Christine & Roché, Michel
2005Quel traitement lexicographique de l’onomastique commerciale ? Pour une distinction Nom de marque/Nom de produit. Corela HS-2. DOI logoGoogle Scholar
Heidmann, Ute
2014 Ces images qui (dé)trompent… Pour une lecture iconotextuelle des recueils manuscrits (1695) et imprimé (1697) des contes de Perrault. Féeries 11: 47–69. DOI logoGoogle Scholar
Kleiber, Georges
1990aSur l’anaphore démonstrative. In Le discours, Michel Charolles, Sophie Fisher & Jacques Jayez (eds), 243–262. Nancy: Presses Universitaires de Nancy.Google Scholar
1990bArticle défini et démonstratif: Approche sémantique versus approche cognitive. In L’anaphore et ses domaines, Georges Kleiber & Jean-Emmanuel Tyvaert (eds), 199–227. Paris: Klincksieck.Google Scholar
1994aLexique et cognition: Y a-t-il des termes de base ? Rivista di Linguistica 6(2): 237–266.Google Scholar
1994bLes anaphores associatives actancielles. Scolia 10: 89–120.Google Scholar
Larreya, Paul
2012Constantes et spécificités des procédés anaphoriques: Étude contrastive de quelques marqueurs en anglais et en français. In Anaphores et anaphoriques, variété des langues, variété des emplois [Cahiers de l’ERIAC 4, Fonctionnements linguistiques], Camille Denizot & Emmanuelle Dupraz (eds), 15–31. Rouen: Presses universitaires de Rouen et du Havre.Google Scholar
Le Pesant, Denis
2002La détermination dans les anaphores fidèles et infidèles. Langages 145: 39–59. DOI logoGoogle Scholar
Lugrin, Gilles
2006Généricité et intertextualité dans le discours publicitaire de presse écrite. Berne: Peter Lang.Google Scholar
Machy, Jérémy
2020La représentation discursive du véhicule électrique dans la presse: Étude contrastive Français-Allemand, Master’s thesis, Université Grenoble Alpes.
Nerlich, Michael
1990Qu’est-ce qu’un iconotexte ? In Iconotextes, Jacques Montandon (ed.), 255–302. Paris: Ophrys.Google Scholar
Peynaud, Caroline
2017L’anaphore en THE, mode d’accommodation dans la presse généraliste et d’intérêt spécialisé des États-Unis. Anglophonia 24 . DOI logoGoogle Scholar
Salmon-Alt, Susanne
2004Résolution automatique d’anaphores infidèles en français: Quelles ressources pour quels apports? Actes de la 11ème conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN’2004).Google Scholar
Schnedecker, Catherine & Landragin, Frédéric
2014Les chaînes de référence: Présentation. Langages 195: 3–22. DOI logoGoogle Scholar
Stöckl, Hartmut
2006Zeichen, Text und Sinn – Theorie und Praxis der multimodalen Textanalyse. In Textsemiotik. Studien zu multimodalen Medientexten [Sprache im Kontext], Eva Martha Eckkrammer & Gudrun Held (eds), 11–26. Berne: Peter Lang.Google Scholar