Compte rendu
Revue de littérature comparée
LXIII p. 2 (numéro spécial: Le Texte étranger. L'oeuvre littéraire en traduction).

Compte rendu par Clem Robyns
Fonds National pour la Recherche Scientifique, K.U. Leuven

Table des matières

    Le numéro spécial de la RLC sur le texte littéraire en traduction est le fruit d'un colloque international tenu à la Sorbonne en mars 1988. Le volume, préparé par Yves Chevrel, n'a pas seulement le mérite de présenter un certain nombre de chercheurs français, jusqu'ici trop absents de l'étude des traductions (ils se sont associé quelques collègues étrangers, en l'occurrence), mais également d'offrir un panorama de ce champ d'étude au grand complet, avec ses acquis, ses problèmes, ses contradictions. Toutefois, la plupart des collaborateurs partagent le souci de ne plus considérer le texte traduit comme un simple texte secondaire qui n'a de rapport qu'avec le texte original, mais comme un produit culturel, issu de cer-taines stratégies, remplissant certaines fonctions, déterminé par cer-taines institu-tions. Dans son essai d'introduction par exemple (pp. 141-145), Yves Chevrel propose le concept de "pacte traductionnel", qui nous semble, au niveau institu-tionnel, un complément utile au concept de "stratégie traductionnelle" sur le plan textuel. Ainsi, le modèle textuel déterminant la version traduite est lié à des questions de responsabilité: qui (auteur, traducteur, éditeur...) est responsable de quel aspect du texte traduit, et quels facteurs institutionnels sont entrés dans le jeu?

    Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.