Compte rendu
María Jesús Barsanti Vigo. Análisis paremiológico de El Quijote de Cervantes en la versión de Ludwig Tieck.
Frankfurt am Main-Berlin-Bern-Bruxelles-New York-Oxford-Wien: Peter Lang, 2005. 298 p. ISBN 3-631-54374-3 48.10 €. (Saarbrücker Beiträge zur Sprach- und Translationswissenschaft, 7).

Compte rendu par Christian De Paepe
Kortrijk

Table des matières

La parémiologie, l’étude systématique des proverbes, adages, maximes, sentences, aphorismes et autres formes du discours gnomique, est une spécialisation sociolinguistique assez récente des études de poétique et de rhétorique générale. S’il est vrai que la compilation et publication de collections de proverbes est une tradition plus ancienne, l’analyse scientifique de leur typologie, de leur fonction discursive et de leurs caractéristiques stylistiques, ne démarre vraiment qu’à partir des années 1970. La parémiologie contrastive (analyse comparative de matériaux parémiologiques de différentes langues) est, quant à elle, encore plus jeune. C’est dans cette nouvelle voie qu’il faut situer l’étude de María Jesús Barsanti Vigo, qui s’attaque à l’analyse des nombreux “refranes” répertoriés dans le chef-d’oeuvre de Miguel de Cervantes et à leur pendant dans la version allemande de Ludwig Tieck (1799–1801).

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.

Références

Calero, María Luisa
1999 “Paremiología e historia de la lingüística (Las paremias en la obra de Mateo Alemán)”. Paremia 8. 85–94.Google Scholar
Dundes, A.
1975 “On the structure of the proverb”. Proverbium 25. 961–973.Google Scholar