Compte rendu
Patrick De Rynck & Andries Welkenhuysen. De Oudheid in het Nederlands. Repertorium en bibliografische gids
Baarn: Ambo, 1992. 432 p. ISBN 90-263-1098-6 BF 1590,-.

Compte rendu par Arnoud Wils
Leuven

Table des matières

L'histoire des traductions néerlandaises se porte bien: après la publication en 1991 d'une liste bibliographique des études sur les traductions néerlandaises (Hermans 1991), suivie d'une anthologie de textes-clés (Schoneveld 1992), Patrick De Rynck et Andries Welkenhuysen nous réservent un guide bibliographique des traductions de textes latins ou grecs dus aux auteurs païens et chrétiens. Il s'agit du premier catalogue vraiment systématique en son genre. Les textes recensés couvrent la période allant d'Homère jusqu'à la mort de Justine 565 A.D. Les auteurs nous offrent des renseignements bibliographiques détaillés, complets et solides. Chaque entrée comprend au surplus une note informative sur la vie et l'oeuvre de l'auteur en question. Une liste des mots-clés et un index bio-bibliographique des traducteurs facilitent la consultation d'un ouvrage 'classique', qui rendra de grands services aux spécialistes.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.

[ p. 120 ]Références

Bork, G.J et P.J. Verkruijsse
1985De Nederlandse en Vlaamse auteurs. Van Middeleeuwen tot heden. Weesp: De Haan.Google Scholar
Geerebaert, A.
1924Lijst van de gedrukte Nederlandsche vertalingen der oude Grieksche en Latijnsche schrijvers. Gent: Volksdrukkerij.Google Scholar
Hermans, Theo
1991Studies over Nederlandse vertalingen: een bibliografische lijst. ‘s-Gravenhage: Stichting Bibliographia Neerlandica.Google Scholar
Lexicon van de Nederlandse letterkunde. Auteurs, anonieme werken periodieken
1986Amsterdam-Brussel: Elsevier.Google Scholar
Schoneveld, Cees
éd. 1992“‘t Word grooter plas: maar niet zo ‘t was”. Nederlandse beschouwingen over vertalen 1670–1760. ‘s-Gravenhage: Stichting Bibliographia Neerlandica.Google Scholar