New books at a glance
John O’Brien. Anacreon redivivus: A Study of Anacreontic Translation in Mid-Sixteenth-Century France
Ann Arbor: The University of Michigan Press, 1995. x +276 p. ISBN 0-472-10617-1 $44.50 (Recentiores: Later Latin Texts & Contexts).

Compte rendu par Monique Mund-Dopchie
Louvain-la-Neuve

Table des matières

    L'étude que John O'Brien consacre aux traductions des Anacréontiques réalisées en France entre 1554 et 1556 intéressera tous ceux qui, sur le plan de l'analyse théorique comme sur le plan des réalisations concrètes, s'intéressent à la démarche des traducteurs. Car son objet se situe au confluent de plusieurs approches. Le recueil des Anacréontiques s'est, en effet, voulu imitation des vers et du style du poète archaïque Anacréon et s'est par conséquent fondé sur une conscience avertie de l'art de ce devancier et sur une volonté d'adapter une forme ancienne à des thèmes nouveaux. De [ p. 401 ]même, les traducteurs français se sont forgé une image préalable du recueil, dont ils ont transposé les caractéristiques avec les moyens qu'ils jugeaient appropriés à la langue utilisée, et avec les procédés d'écriture qu'ils estimaient équivalents. On peut dire qu'en ce sens l'ouvrage d'O'Brien analyse l'interprétation d'une interprétation. Précisons d'emblée qu'il le fait avec brio, en illustrant son propos par un nombre impressionnant de vers, qu'il traduit systématiquement en anglais, et en s'appuyant sur une documentation solide, qu'il s'agisse de l'histoire de la Renaissance sous tous ses aspects, ou des recherches les plus récentes sur la traduction. Sa vaste connaissance du sujet lui permet ainsi de nier l'existence du second manuscrit des Anacréontiques qu'Henri Estienne prétend avoir utilisé.

    Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.