Compte rendu
Jacqueline Henry. La traduction des jeux de mots
Paris: Presses Sorbonne Nouvelle, 2003. 297 p. ISBN 2-87854-248-7 21 €

Compte rendu par Dirk Delabastita

Table des matières

Cette étude est une version (très) légèrement remaniée de la thèse de doctorat soutenue par l’auteur à l’École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (E.S.I.T.) de l’Université de la Sorbonne-Nouvelle (Paris III) en 1993. Après l’introduction, l’auteur explique, dans son premier chapitre, le double cadre théorique de l’étude. Pour ce qui est de la théorie du jeu de mots, le point de départ est un “état de la question” très concis, qui ne recense et commente que quelques ouvrages publiés en français, tous antérieurs à 1989. La source la plus importante pour ce qui suit (définition, classification, fonctions des jeux de mots) s’avère être le petit livre de Pierre Guiraud, Les Jeux de mots, publié dans la collection Que sais-je ? en 1976. Du côté traductologique, l’ouvrage s’inscrit dans le cadre de la “théorie interprétative de la traduction” (principalement D. Seleskovitch et M. Lederer), selon laquelle la traduction ne consiste pas à [ p. 179 ]établir des correspondances linguistiques mais vise à produire, moyennant un processus en trois étapes (compréhension, déverbalisation et reverbalisation), des équivalences au niveau du “sens”.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.

References

Attardo, Salvatore
1994Linguistic theories of humour. Berlin, New York: Mouton de Gruyter.Google Scholar
Crystal, David
1998Language play. Harmondsworth: Penguin.Google Scholar
Culler, Jonathan
1988On puns: The foundation of letters. Oxford: Basil Blackwell.Google Scholar
Delabastita, Dirk
1993There’s a double tongue: An investigation into the translation of Shakespeare’s wordplay. Amsterdam, Atlanta: Rodopi.Google Scholar
Fuchs, Catherine
1996Les ambiguïtés du français. Paris: Ophrys.Google Scholar
Heibert, Frank
1993Das Wortspiel als Stilmittel und seine Übersetzung am Beispiel von sieben Übersetzungen des Ulysses von James Joyce. Tübingen: Narr.Google Scholar
Laurian, Anne-Marie et Thomas Szende
eds. 2001Les mots du rire : comment les traduire ? Essais de lexicologie contrastive. Bern, etc.: Peter Lang.Google Scholar
[ p. 181 ]
Tęcza, Zygmunt
1997Das Wortspiel in der Übersetzung. Stanisław Lems Spiele mit dem Wort als Gegenstand interlingualen Transfers. Tübingen: Niemeyer. Crossref logoGoogle Scholar
Williams, Jenny and Andrew Chesterman
2002The map: A beginner’s guide to doing research in Translation Studies. Manchester: St Jerome.Google Scholar