Compte rendu
Eiléan Ní Chuilleanáin, Cuilleanáin Cormac Ó & David Parris, eds. Translation and Censorship. Patterns of Communication and Interference
Dublin—Portland: Four Courts Press, 2009. 256 p. ISBN 978-1-84682143-1 45£

Compte rendu par Pier-Pascale Boulanger
Montréal

Table des matières

D’entrée de jeu, un ouvrage sur la censure est captivant, car on y découvre ce qui, à une époque et en un lieu donnés, a été caché. L’ouvrage collectif dont nous avons l’occasion de rendre compte ici est d’autant plus intéressant que les contextes sociohistoriques, politiques et culturels varient d’un auteur à l’autre. Au fil des articles, le lecteur est amené en Irlande, puis en Russie soviétique et en Ukraine, en passant par les incontournables, l’Italie fasciste et l’Espagne franquiste. Il nous est également donné de parcourir des textes dans tous leurs états, dont un essai de Mary Wollstonecraft, les sonnets de Pétrarque, les contes d’Apulée et de Catulus, Hamlet, Don Quichotte, Madicken d’Astrid Lindgren, Justine de Lawrence Durrell, l’Antigone de Jean Anouilh et l’hymne ukrainien de la Révolution orange. Divisé en quatre parties, l’ouvrage passe de l’approche théorique aux perspectives historiques, et de la censure institutionnelle à l’autocensure du traducteur.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.