Compte rendu
Francisco Lafarga & Luis Pegenaute, eds. Diccionario histórico de latraducción en España
Madrid: Gredos, 2009. xxxi + 1192 p. ISBN 978-84-249-3626-6 90 €

Compte rendu par Christian De Paepe
Kortrijk

Table des matières

Il pourrait paraître étonnant qu’un pays comme l’Espagne n’ait rallié que tardivement le grand courant des études de la traduction. On se souviendra en effet que c’est dans la Péninsule Ibérique que pendant de longs siècles des langues (et des cultures) classiques aussi diverses que le latin, l’hébreu, l’arabe et, à partir du XIe siècle, des langues romanes naissantes comme le castillan, le catalan, le galicien ou encore l’aragonais et l’asturien, se sont vues confrontées à la réalité quotidienne d’une convivencia qui offrait d’innombrables possibilités de rencontres fertiles mais aussi de malentendus et de frictions : tous éléments propres à la vie en commun de cultures souvent très différentes et pas toujours complémentaires sinon concurrentielles. L’immense effort scientifique réalisé par exemple par les savants chrétiens, musulmans et juifs dans le cadre de ce que l’on a appelé à tort ou à raison ‘L’école des traducteurs de Tolède’ (XIIe et XIIIe siècles) en fournit une preuve éclatante.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.