New books at a glance
Myriam Salama-Carr. La traduction à l'époque abbasside. L'école de Hunayn Ibn Ishâq et son importance pour la traduction
Paris: Didier Erudition, 1990. 122 p. ISBN 2-86460-150-8 (Collection Traductologie', n°. 6).

Compte rendu par Michel Ballard
Lille

Table des matières

Ce petit ouvrage ne manquera pas de plaire à ceux (et ils sont de plus en plus nombreux) qui s'intéressent à l'histoire de la traduction. Il traite par le détail d'un phénomène important qui n'est souvent que mentionné au passage (voir par exemple Steiner et Savory) par les auteurs qui daignent faire état du passé de cette noble activité. Avec modestie, Myriam Salama-Carr signale que "cette école a déjà fait l'objet d'études poussées, notamment au niveau de sa production et par l'intermédiaire d'une critique textuelle des traductions disponibles" (p. 16) et elle renvoie à l'ouvrage de G. Bergsträsser (1913), mais il faut bien dire que son [ p. 263 ]livre est la première présentation exhaustive de cet épisode en langue française; il convient done de lui être reconnaissant d'avoir entrepris ce travail scientifique.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.

[ p. 264 ]Références

Bergsträsser, G
1913Hunayn Ibn Ishāk und seine Schule. Leyde: Brill.Google Scholar