Compte rendu
Sherry Simon. Le Trafic des langues. Traduction et culture dans la littérature québécoise.
Québec: Boréal, 1994. 224 p. ISBN 2-89052-659-3 $ 24.95

Compte rendu par Reine Meylaerts
Diepenbeek

Table des matières

Dans son dernier livre Sherry Simon considère le texte québécois sous l'angle d'une "poétique de la traduction": un procédé de création interlinguale dont résultent des "effets de traduction" dans le texte. Elle se propose par conséquent de traiter non pas de la traduction de, mais de la traduction dans la littérature québécoise afin de découvrir la multiplicité des codes, ou les "processus inachevés de traduction" qu'évoquent certains "textes brisés" contemporains. Ces textes brisés nous font repenser la congruence entre littérature et identité culturelle.

Full-text access is restricted to subscribers. Log in to obtain additional credentials. For subscription information see Subscription & Price. Direct PDF access to this article can be purchased through our e-platform.

References

Berman, Antoine
1984L’Épreuve de l’étranger. Paris: Gallimard.Google Scholar
Robyns, Clem
1992 “Towards a Sociosemiotics of Translation”. Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte/Cahiers d'Histoire des Littératures Romanes. 1/2. 211–226.Google Scholar
[ p. 208 ]
Venuti, Lawrence
ed. 1992Rethinking Translation: Discourse, Subjectivity, Ideology. London and New York: Routledge.Google Scholar