Article published in:
Lingvisticæ Investigationes
Vol. 39:1 (2016) ► pp. 116142
References
Chevreul, M.-E
(1839) De la loi du contraste simultané des couleurs et de l’assortiment des objets colorés, considérés d’après cette loi dans ses rapports avec la peinture, les tapisseries. Paris: Pitois-Levrault. http://​gallica​.bnf​.fr/.Google Scholar
Grevisse, M., & Goose, A
(1995) Nouvelle grammaire du Français. Bruxelles: De Boeck Supérieur.Google Scholar
Ducrot, O
(1988) Topoï et formes topiques. Bulletin d´étude de linguistique française, 221, 1–14.Google Scholar
Flaux, N., & Van de velde, D
(2000) Les noms en français : Esquisse de classement. Paris: Ophrys.Google Scholar
Guillemard, C
(1998) Le Dico des mots de la couleur. Paris: Éditions du Seuil.Google Scholar
Goes, J
(1999) L´adjectif : Entre nom et verbe. Louvain-la-neuve De boeck: Duculot.Google Scholar
Kleiber, G
(2007a) Adjectifs de couleur et gradation : une énigme… ‘très’ colorée. Travaux de linguistique, 551, 9–44. CrossrefGoogle Scholar
(2007b) Sur la sémantique de l’intensité. In J. Cuartero Otal & M. Emsel (Ed.), Vernetzungen. Bedeutung in Wort, Satz und Text. Festschrift für Gerd Wotjak zum 65. Geburtstag, Band 11. (pp. 249–262). Berlin: Peter Lang.Google Scholar
Milner, J.-Cl
(1978) De la syntaxe à l’interprétation. Quantité, insultes, exclamations. Paris: Seuil.Google Scholar
Molinier, Chr
(2005) Sur la forme et le statut des adjectifs de couleur formés par dérivation suffixale. Le Français Moderne, 73(2), 145–156.Google Scholar
Newton, I
(1989) Optique de Newton. Paris: Bourgois. ( Opticks, London 1704. Transl. J.-P. Marat for the 4e english edition)Google Scholar
Noailly, M
(2005) L’intensité de la couleur : remarques sur l’emploi de très devant bleu, rouge, vert, jaune . In I. Choi-Jonin, M. Bras, A. Dagnac, & M. Rouquier (Eds.), Questions de classification en linguistique: méthodes et descriptions (pp. 263–273). Berne: Peter Lang.Google Scholar
Romero, C
(2007) Pour une définition générale de l´intensité dans le langage. Travaux de linguistique, 54(1), 57–68. CrossrefGoogle Scholar
(TLFE) Trésor de la langue française
dictionary on line. http://​www​.cnrtl​.fr/.
Van de velde, D
(1995) Le spectre nominal. Louvain: Bibliothèque de l’Information grammaticale.Google Scholar
Whittaker, S
(1994) L’emploi scalaire des adjectives de couleur. In G. Boysen (Ed.), XIIIth Congrès des Romanistes scandinaves (pp. 645–663).Google Scholar
(2002) La notion de gradation. Application aux adjectifs. Berne: Peter Lang.Google Scholar