L'Époque de la Renaissance (1400–1600)

Tome III: maturations et mutations (1520–1560)

Editor
| University of Toronto
HardboundAvailable
ISBN 9789027234599 | EUR 198.00 | USD 297.00
 
e-Book
ISBN 9789027287809 | EUR 198.00 | USD 297.00
 
Au sein de la vaste entreprise qu'est l'Histoire comparée des littératures de langues européennes, la sous-série portant sur la Renaissance, dont fait partie le volume que voici, représente à plusieurs égards une gageure novatrice. La Renaissance a souvent et abondamment été étudiée comme transformation de la civilisation occidentale, en Italie avant tout, par la redécouverte de ses sources gréco-latines et l'absorption de celles-ci par la pensée et la culture contemporaines, et notamment par le christianisme post-médiéval. Certes, l'histoire déjà existante de divers pays d'Europe et de diverses aires linguistiques n'a pas manqué de prendre en compte les manifestations littéraires et artistiques de ces phénomènes. Mais il manquait une vision d'ensemble qui fût attentive aux multiples relations passées et présentes des oeuvres entre elles, au travers des frontières. C'est le but que se propose la sous-série Renaissance en tentant de décrire, dans toute sa complexité interlinguistique, interlittéraire, interculturelle et internationale l'époque qui s'étend de 1400 à 1610 (dates peut-être arbitraires mais fournissant du moins une hypothèse quant à la situation chronologique du phénomène Renaissance). Maturations et mutations (1520–60) explore cette tranche chronologique particulière, dans de multiples domaines de la culture et du littéraire au sein des cultures, en examinant une série de grandes réalisations de l'esprit humain telles qu'elles s'expriment, avec leurs ressemblances et leurs différences, en diverses langues européennes. Plutôt que d'imposer une notion arbitrairement unifiée de la Renaissance (parce qu'il est collectif, mais aussi parce que la multiplicité des survivances et des émergences défie toute généralisation) l'ouvrage que voici tente de saisir l'élan renaissant, là où il se présente, dans toute sa diversité et sa maturité.
Publishing status: Available | Language: French
Table of Contents
Avant-propos
Eva Kushner
1–2
Chapitre I. Transformation de l’Occident
Un nouveau marché: les échanges intercontinentaux
László Makkai
3–10
L’Expansion de l’Empire Ottoman
Pierre-Louis Vaillancourt
11–19
Campagnes et ruraux
Michel Péronnet et Eva Kushner
20–27
Villes et citadins
Michel Péronnet
28–34
Le Sac de Rome et la chute de Florence: l’asservissement de l’Italie
Bonner Mitchell
35–42
Chapitre II. Mouvements réformateurs et littérature
La voie luthérienne
Markus Wriedt
43–66
La voie calviniste
Francis Higman
67–75
La littérature au service de la religion: les « radicaux »
Edward Furcha
76–85
L’humanisme évangélique
Erika Rummel
86–93
La restauration catholique
Miquel Battlori
94–104
Chapitre III. Diffusion et répercussion de l’évangelisme
La Bible en langues vernaculaires
Paul Chavy
105–112
La littérature de combat
André Stegmann
113–122
La littérature d’édification
André Stegmann
123–141
Rôle de l’image
François Lecercle
142–153
Chapitre IV. Défense et illustration des langues nationales
Grammaires, vocabulaires
Paul Chavy
155–159
Les droits de la poésie vernaculaire
Werner Bahner
160–170
Culte des langues et recherches linguistiques
Paul Chavy
171–181
Chapitre V. La civilité nouvelle
La nouvelle pédagogie humaniste
Aldo Scaglione
183–196
Les traités de civilité
Jean-Claude Margolin
197–209
Présence littéraire de l’activité physique et de la danse
John McClelland
210–219
Le statut de la femme
Marie-Rose Logan
220–226
Chapitre VI. Conscience littéraire et artistique
La querelle des arts et sa signification historique
Zoé Dumitrescu-Busulenga et Mirela Saim
227–234
La crise de la rhétorique
Cesare Vasoli
235–246
La conquête de la poétique d’Aristote
Danilo Aguzzi-Barbagli
247–254
La théorie des genres littéraires
François Lecercle
255–265
Théories de la musique et de ses rapports avec la poésie
James Helgeson
266–283
Théories de l’art plastique
Philip Sohm
284–294
Renaissance de Vitruve et des traités d’architecture
Dudley Wilson
295–306
Chapitre VII. Pour l’aristocratie de l’esprit
Le mouvement poétique: survivances et ruptures
Yvonne Bellenger
307–314
L’humanisme chevaleresque
Michel Stanesco
315–330
Aspects du pétrarquisme
Eva Kushner
331–338
Le rôle humaniste de la narration
Mary Ann Addy Maxwell
339–349
La question de l’art épistolaire
Rachel F. Stapleton
350–359
Chapitre VIII. L’humanisme érudit
Les Académies, cercles littéraires, ordres religieux
Bonner Mitchell
361–368
Imprimeurs et éditeurs philologues et leurs oeuvres
Charles Béné
369–376
L’historiographie savante
Claus Uhlig
377–387
L’humanisme juridique
Paul Chavy
388–394
Chapitre IX. Progrès de la science
La littérature scientifique et l’essor de la quantification
Kim Veltman
395–403
La révolution copernicienne
Jean-Pierre Verdet
404–414
Science et technologie: nouveaux horizons
Alex Keller
415–421
Médecins, chirurgiens, pharmaciens
Paul Chavy
422–433
«Naturalistes»
Andrea Ubrizsy Savoia
434–459
La magie naturelle, la Cabale, l’alchimie et les arts de la divination
Dora Bobory
460–472
Chapitre X. Mondes nouveaux
La conquête économique, politique, spirituelle et religieuse
André Stegmann et Paul Chavy
473–485
Géographes
Antoine de Smet
486–491
Images des pays nouveaux dans les littératures européennes
Jane Couchman
492–502
Texte et parole dans le Nouveau Monde
Josiah Blackmore
503–508
Chapitre XI. La culture populaire
Le rôle de la culture populaire
Pablo Péméja
509–519
Genres épiques et lyriques « populaires » chez les Slaves
Hana Voisine-Jechova
520–528
La littérature populaire didactique
Josef Schmidt
529–535
Le laboratoire du théâtre: Renaissance érudite et alternative populaire
Horst Heintze
536–542
Chants nationaux
William Bowen
543–551
Chapitre XII. La Renaissance en crise
Les croyances chiliastiques et apocalyptiques
Imre Bán
553–557
Les conflits moraux
Konrad Eisenbichler
558–565
Déstabilisation philosophique: les voies profanes de la pensée
Michel Péronnet
566–574
Complément Bibliographique
575–617
Index
619–636
“Dans le vaste ensemble de l’histoire littéraire, culturelle, religieuse et inévitablement politique, que propose la série « Renaissance »,« Maturations et mutations (1520-1560 » s’attache à des données clefs de cette longue transformation que fut la Renaissance. Il met en perspective, d’une façon systématique, ces années où apparaissent avec la plus grande netteté les éléments et les temps de la transition, qui touche l’Occident, ses cultures, ses arts, sa pensée, ses pratiques religieuses et scientifiques. Les perspectives plurilinguistiques, pluriculturelles, plurinationales, interdisent toute vue uniforme et font reconnaître les moments antagoniques et dialogiques de la Renaissance. Loin d’une vaine érudition, de toute simplification, il est offert une lecture directe, originale par la composition de ses perspectives, de cette époque où se sont élaborés les cadres cognitifs, culturels, religieux qui marquent encore notre monde.”
Maturations et mutations (1520-1560) is a splendid addition to the path breaking series on Renaissance literatures in European languages. Under the sure editorial guidance of Eva Kushner, specialists in many tongues interlace the responses of European writers to the great events of their day -- from religious reform to geographical discovery. Parallels emerge across Europe, as in the celebration of national languages and the varieties of popular literature. Maturations et mutations is a cornucopia of new insight, a redefinition of the Renaissance for readers of the 21st century.”
Subjects
BIC Subject: DSB – Literary studies: general
BISAC Subject: LIT000000 – LITERARY CRITICISM / General
U.S. Library of Congress Control Number:  88175836