Article published in:
FORUM
Vol. 14:1 (2016) ► pp. 100122
Références

Références

Authier-Revuz J.
(1982) Hétérogénéité montrée et hétérogénéité constitutive : éléments pour une approche de l’autre dans le langage. DRLAV, 26, 91–151.Google Scholar
(1996) Remarques sur la catégorie de « l’ilôt textuel ». Cahiers du français contemporain, 3, 91–115.Google Scholar
Beacco, J.-C.
(1994) Données multilingues et descriptions des textes : enjeux théoriques, in Moirand, S.; Bouacha, A.; Beacco, J.-C.; Collinot, A. (dir.). Parcours linguistiques de discours spécialisés. Berne: Peter Lang, 263–275.Google Scholar
(1995) A propos de la structuration des communautés discursives : beaux-arts et appréciatif in Beacco, J.-C. et Moirand, S. (dir.). Les enjeux des discours spécialisés. Les carnets du Cediscor 3. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle, 135–157.Google Scholar
Beaudoin, V.
(2002) Lecture et écriture électroniques. Réseaux 116, 201–225.Google Scholar
Bornand, S. et Leguy, C.
(2013) Anthropologie des pratiques langagières. Paris: Armand Colin, coll. U. CrossrefGoogle Scholar
Buzzelin, H.; Folaron, D.
(dir.) (2007) La traduction et les études de réseaux, Translation and Network Studies. Mεta, 52(4), 605–642.Google Scholar
Conein, B.
(1990) Que faire de l’ethnométhodologie? Langage et Société, 54, 85-98. CrossrefGoogle Scholar
(1992) Ethologie et sociologie: la contribution de l’éthologie à la théorie de l’interaction sociale. Revue Française de Sociologie, XXXIII(1), 87–104. CrossrefGoogle Scholar
(2004) Cognition distribuée, groupe social et technologie cognitive. Réseaux, 124, 53–79. CrossrefGoogle Scholar
Cronin, M.
(2013) Translation in the Digital Age. Abingdon: Routledge.Google Scholar
Daignault, J.
(2001) La force des communautés virtuelles: créer en ne s’actualisant pas. Esprit critique, 3 (10), www​.espritcritique​.org
Dortier, J.-F.
(dir) (2004) Le dictionnaire des sciences humaines. Paris: Editions Sciences Humaines.Google Scholar
Gile, D.
(2006) Regards sur l’interdisciplinarité en traductologie », in Ballard, M. (dir.). Qu’est-ce que la traductologie?, Arras: APU, 107–117.Google Scholar
Guichard, E.
Houdé et col.
(1998) Vocabulaire des sciences cognitives. Paris: PUF.Google Scholar
Hymes, D.
(1972) Models of the Interaction of Language and Social Life » in Gumperz J.J. et Hymes D. (dir.). Direction in Sociolinguistics. The Ethnography of Communication. New York: Holt, Rinchart and Winston, 35–71.Google Scholar
(1984) Vers la compétence de communication. Paris: Hatier-Crédif.Google Scholar
Jimenez Crespo, M. A.
(2013) Translation and Web Localization. Abingdon: Routledge.Google Scholar
Kerbrat-Orecchioni, C.
(1990) Les interactions verbales. Paris: Armand Colin.Google Scholar
Krüger, R.
(2015) Fachübersetzen aus kognitionstranslatologischer Perspektive – das Kölner Modell des situierten Fachübersetzers. Transkom, 8 (2), 273–313.Google Scholar
http://www.transkom.eu/bd08nr02/transkom_08_02_01_krueger_modell.20151211.pdf
15/12/2015)
Lanteigne, J.
(1998) Qu’est-ce qu’une communauté virtuelle? L’Agora, 5(2).Google Scholar
Lave, J.; Wenger, E.
(1991) Situated learning: legitimate peripheral participation. New York: Cambridge University Press. CrossrefGoogle Scholar
Lévy, P.
s.d.). Vers une science de l’intelligence collective. http://​www​.ieml​.org​/IMG​/pdf​/00​-2​-vers​-sci​-IC​.pdf (1/12/2015)
Marcotte, J.-F.
(2001a) La sociologie des rapports sociaux en réseaux : un champ d’étude en formation in Marcotte J.-F. (dir). Les rapports sociaux sur Internet : analyse sociologique des relations sociales dans le virtuel. Esprit critique, 3(10). http://​www​.espritcritique​.fr​/0310​/editorial​.html (15/12/2015)
(2001b) Communautés virtuelles: la formation et le maintien des groupes sur Internet in Marcotte J.-F. (dir.). Les rapports sociaux sur Internet. Esprit critique 3(10). http://​www​.espritcritique​.fr​/0310​/article5​.html (15/12/2015)
(2003) Communautés virtuelles et sociabilité en réseaux : pour une redéfinition du lien social dans les environnements virtuels ». Esprit critique, 5(4). http://​www​.espritcritique​.fr​/0504​/esp0504article04​.html (15/12/2015)
Memmi, D.
(2003) Facteurs de viscosité dans la circulation des connaissances. Réseaux, 21(117), 223–256.Google Scholar
Musso, P.
(2003) Critique des réseaux. Paris: PUF, coll. La politique éclatée. CrossrefGoogle Scholar
O’Hagan, M.
(ed) (2011) Translation as a Social Activity, Community Translation 2.0. Linguistica Antverpiensia, 10.Google Scholar
Perriault, J.
(2002) L’accès au savoir en ligne. Paris: O. Jacob.Google Scholar
Plassard, F.
(2005) Contribution des listes de diffusion à la pratique de la traduction : analyse d’un cas d’espèce, la liste du réseau franco-allemand », in D. Gouadec (dir.) : Traduction – Localisation. Paris: La Maison du dictionnaire, 177–199.Google Scholar
(2006) Dans quel horizon théorique analyser les listes de diffusion de traducteurs?, in Wolf, M. (ed.). Übersetzen – Translating – Traduire : Towards a « social turn »?. Wien, Berlin: LIT Verlag, 231–239.Google Scholar
(2007a) Dans les coulisses de la traduction : les listes de diffusion, reflet de la pratique professionnelle », in Behr I., Hentschel D., Kauffmann M., Kern A.. (dir.). Langue, économie, entreprise. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle, 433–448.Google Scholar
(2007b) La traduction face aux nouvelles pratiques en réseau. Mεta, 52(4), 643–657.Google Scholar
(2010) Les ‘communautés de traducteurs’ : communautés réelles, communautés virtuelles en traduction », in Peeters J. (dir.). Traduction et communautés, Arras : Artois Presses Université, collection Traductologie, 197-209.Google Scholar
(2012) Les listes de diffusion, un pavé dans la mare des méthodologies. TTR, XXV(1), 159–179. CrossrefGoogle Scholar
Risku, H.
(2004) Translationmanagement. Interkulturelle Fachkommunikation im Kommunikationszeitalter. Tübingen : Stauffenburg.Google Scholar
Simeoni, D.
(2008) Norms and the state: the geopolitics of translation theory in Pym, A., Shlesinger M. & Simeoni D. (eds.). Beyond Descriptive Translation Studies. Investigations in homage to G. Toury, Amsterdam, Benjamins, 329–342. CrossrefGoogle Scholar
Swales, J.
(1990) The Concept of Discourse Community in Genre Analysis : English in Academic Research Setting. Boston : Cambridge University Press, 21–32.Google Scholar
Touraine, A.
(2006) De la communauté au communautarisme, in Barret-Ducrocq F. (dir.). Communauté. Paris : Grasset/Unesco, 111–116.Google Scholar
Turner, F.
(2006) From counterculture to cyberculture. Stewart Brand, the Whole Earth network, and the rise of digital utopianism. Chicago : University of Chicago Press. Traduction de L. Vannini (2008) Aux sources de l’utopie numérique, de la contre-culture à la cyberculture : S. Brand, un homme d’influence, C&F Editions. CrossrefGoogle Scholar
Vié-Largier, C.
(2005) : Le travail de la reprise discursive dans un genre émergent : les forums de débat de la presse allemande et française en ligne, thèse de linguistique allemande sous la direction du Professeur Irmtraud Behr.Google Scholar
Wenger, E.
(1998) Communities of practice: learning, meaning, and identity. New York: Cambridge University Press. CrossrefGoogle Scholar
s.d.) : Communities of practice – a brief introduction, http://​www​.ewenger​.com​/theory (1/12/2015)