Chapter published in:
The Intricacy of Languages
Edited by Francesc Feliu and Olga Fullana
[IVITRA Research in Linguistics and Literature 20] 2019
► pp. 138152
Références bibliographiques

Références bibliographiques

Djordjević Léonard, Ksenija
2013 “Dynamique sociolinguistique de la langue vepse.” Cahiers d’Etudes Hongroises et Finlandaises 19 (“Marges, interstices, contacts”, ed. par Harri Veivo et Julia Nyikos): 87–99. Paris: L’Harmattan.Google Scholar
2014 “La mise en visibilité de la langue vepse.” In Les minorités invisibles: diversité et complexité (ethno)sociolinguistiques, ed. par Ksenija Djordjević Léonard, 221–232. Paris: Michel Houdiard éditeur.Google Scholar
2018 “Emergence du vepse standard: l’élaboration linguistique comme processus dynamique.” In Actes du colloque À l’épreuve de l’Europe. Regards croisés sur les réflexions normatives entre l’Europe et la Russie dans le domaine des sciences humaines. Université de Bordeaux 3, 2–5 décembre 2015 (à paraître).Google Scholar
Eloy, Jean-Michel
(dir.) 2004Des langues collatérales. Problèmes linguistiques, sociolinguistiques et glottopolitiques de la proximité linguistique. Paris: L’Harmattan-CEP (2 vol.).Google Scholar
Gippert, Jost, Nikolaus Himmelmann & Ulrike Mosel
2006Essentials of Language Documentation. Berlin / New York: Mouton de Gruyter. CrossrefGoogle Scholar
Häkkinen, Kaisa
1985 “Suomen kielen äänne- ja muotorakenteen historiallista taustaa.” Fennistica 6. Turku: Åbo Akademi.Google Scholar
Heinsalu, Els, Marco Patriarca et Jean Léo Léonard
2013 “The role of bilinguals in language competition.” Advances in Complex Systems, 1450003-1-16. Singapour: World Scientific Publishing Company.Google Scholar
Kovaleva, Svetlana et Aleksandra Rodionova
2014 “Langue carélienne: modifications terminologiques. Langue ou dialecte.” In La catégorisation des langues minoritaires en Russie et dans l’espace post-soviétique, ed. par Alain Viaut et Svetlana Moskvicheva, 281–290. Pessac: Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.Google Scholar
Léonard, Jean Léo
1999 “Aspects de la ptosigenèse dans les langues finno-ougriennes.” Histoire, Epistémologie, Langage XXI (2): 79–99. CrossrefGoogle Scholar
2013 “Approche socio-phonétique de la fricative laryngale en vepse.” Cahiers d’Etudes Hongroises et Finlandaises 19 (“Marges, interstices, contacts”, ed. par Harri Veivo et Julia Nyikos), 101–123. Paris: L’Harmattan.Google Scholar
2014 “Les (post)neogrammairiens face au vepse (fennique oriental, ouralien).” In Mémoires de la Société de Linguistique de Paris XXIII. Actualité des néogrammairiens, ed. par Jean Léo Léonard, 213–241.Google Scholar
2015 “Le vepse en tant que prisme typologique: universalité, fennicité et spécificité. Ou de la beauté discrète des jardins japonais en morphologie flexionnelle.” In Les peuples fenniques minoritaires. Questions d’histoire et de culture, ed. par Eva Toulouze. Paris: ADEFO & L’Harmattan.Google Scholar
2016 “L’agglutinance dans les langues finno-ougriennes: déconstruction par modélisation PFM (langues fenniques et mordve).” In Actes de la journée d’études internationale “Les langues agglutinantes: linguistique, idéologie, mythe”, ed. par Sébastien Moret et Patrick Seriot. Lausanne: Université de Lausanne (à paraître).Google Scholar
Léonard, Jean Léo et Karla Janiré Aviles Gonzalez
(eds.) 2015Documentation des langues en danger: épistémologie et praxis. Paris: Michel Houdiard éditeur.Google Scholar
Léonard, Jean Léo et Ksenija Djordjević Léonard
2014 “Un terrain vepse.” Etudes finno-ougriennes 46: 303–325.Google Scholar
Léonard, Jean Léo, Els Heinsalu, Marco Patriarca et Pierre Darlu
2015 “Modeling Regional Variation from EAS: complexity and social aggregates.” In Workshop Linguistic variation in the Basque Language & Education (EUDIA-4), ed. par Gotzon Aurrekoetxea et al., vol. I, 145–172. Bilbao: Universidad del Pais Vasco.Google Scholar
Marin, Anaïs
2005 “Du bon voisinage en relations internationales. La frontière finno-russe, laboratoire et modèle de coopération en Europe.” Revue d’études comparatives Est-Ouest 36 (3) (“Les nouvelles frontières européennes à l’Est”): 109–136. CrossrefGoogle Scholar
Marx, Alejandro
2011 “Finnois ingriens et Caréliens: passé et avenir.” Regard sur l’Est (revue en ligne).Google Scholar
Nesterova, Natalya A.
2013 “Le facteur ethnolinguistique dans la mobilisation ethnique des peuples finno-ougriens du nord-est de la Russie (sur la base du carélien et du komi).” Études finno-ougriennes 45 [en ligne: http://​efo​.revues​.org​/2717; consulté le 13 mai 2016]. Crossref
Родионова, A.П. et S.В. Ковалева
2014 “Людики: проблемы сохранения языка и культуры” [http://​knk​.karelia​.ru​/site​/lud​/rod​_kov​.pdf]
Simonato, Elena
2013 “Le carélien: une langue à cinq visages.” Cahiers de l’Institut de Linguistique et des Sciences du Langage 35: 123–138.Google Scholar
Siragusa, Laura
2012Vepsian Language: Speaking and Writing Heritage Language in Villages and Cities (Thèse de doctorat, Université d’Aberdeen, Ecosse).Google Scholar
Tikka, Toivo
1992Vepsän suffiksoituneet postpositiot: kieliopillisiin sijoihin liittyvä suffiksoituminen. Uppsala: Uppsala Universitet / Finsk-ugriska institutionen.Google Scholar
Зайков, П.М.
1999Грамматика карельского языка (фонетика и морфология). Петрозаводск: Минестерство образования и по делам молодежи Республики Карелия.Google Scholar